Florence JANAS...

...est une actrice française. Depuis sa sortie du Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique, elle a joué sous la direction de Christian Benedetti dans « La Trilogie de Belgrade » de Biljana Srlbanovic, puis dans « La Mouette », « Oncle Vania » et « Les Trois Sœurs » de Tchekhov. Avec Jean-Baptiste Sastre elle a joué dans « Le Chapeau de paille d’Italie » de Labiche, avec Philippe Adrien dans « Ivanov » de Tchekhov et avec Dan Jemmet dans « Les Précieuses ridicules » de Molière, avec Christophe Fiat dans « L'Indestructible madame Richard Wagner », avec Ludovic Lagarde dans « La Baraque » d’Ayat Faiez, et avec Maëlle Poésy dans « Ceux qui errent ne se trompent pas » de Kevin Keiss. Dernièrement elle a rejoint la compagnie Das Fraulein et joue dans « Tristesses » à l'Odéon, mise en scène par Anne-Cécile Vandalem. Elle crée le rôle de Shrita Fox dans « La Trilogie Manticore » de Mike Sens à la Ferme du Buisson et au Théâtre du Grütli à Genève. Elle mène par ailleurs une collaboration au long cours avec Guillaume Vincent, avec lequel elle joue « La Double inconstance » de Marivaux, un one-woman show, « Nous les héros » de Lagarce, « L’Eveil du printemps » de Wedekind, « La Nuit tombe » de G. Vincent, « Songes et Métamorphoses » d’après Ovide et Shakespeare, et dernièrement « Love me tender » d'après Raymond Carver aux Bouffes du Nord. Elle prépare avec lui « Les 1001 Nuits », spectacle prévu à l'automne 2019. Au cinéma, elle a joué dans « Di Ness » de Malik Chibane, « Le Père Noël et la pizza », court métrage de Matthieu Amalric, dans « L’Endroit idéal » de Brigitte Sy, dans « Jusqu'à la garde » de Xavier Legrand, dans « Aquabike » de Jean-Baptiste Saurel, dans « Les Rosiers grimpants » réalisé par Lucie Prost et Julien Marsa. Elle joue aussi dans les road-movies underground « Rushes Instables » et « Sainte Adresse » de Mike Sens & David Dusa qui font partie intégrante de la performance / installation « Emotional Taggers ». À la télévision, elle joue dans « Trepalium », série pour Arte réalisée par Vincent Lanoo.