"Je sais que le secret existe. Je l'ai expérimenté sept ou huit fois dans ma vie, avec Médée, Yerma, ou récemment avec Maquillage, un monologue japonais travaillé d'une façon assez singulière sous la direction d'un metteur en scène japonais. Je ne domine pas le secret, ne puis pas le convoquer à loisir. Il est indicible, n'a rien à voir avec l'inspiration ou le talent. Il est comme une visite inattendue qui me laisse malheureuse, avec le sentiment de grandir douloureusement. Je crois savoir tout sur moi-même et le théâtre, mais lorsque le secret me touche, je ne comprends ni ne sais expliquer. Les limites habituelles sont abolies soudain, des portes inouïes s'ouvrent. C'est quelque chose qui se situe au-delà de mon intelligence, de ma technique ou de ma connaissance. En général, tout le monde perçoit le phénomène lorsqu'il advient. La connexion avec le public est plus forte que jamais. Une atmosphère étrange m'entoure. Elle est parfois inquiétante pour les autres acteurs."

                          NURIA ESPERT                               "Le secret de l'acteur…"